DécouverteEnvies d’ailleursLondresNew YorkParis

Combien de limonades pouvez-vous boire ?

ou pourquoi on peut user et abuser des musées !

Vous connaissez tous cette satisfaction que l’on ressent lorsque l’on achète quelque chose de nouveau – une cannette de jus, une nouvelle paire de chaussures, ou le dernier iPhone ; et bien imaginez que vous ressentiez ce sentiment de plus en plus fort à mesure que vous consommez…

Tout ce que nous acquérons nous procure cette petite joie éphémère évoquée plus haut, mais ce sentiment a tendance à décroitre au fil du temps jusqu’à se transformer en une certaine lassitude. Prenez une limonade ; rien n’est meilleur que la première gorgée quand vous êtes assoiffé ; mais au troisième verre vous n’en pouvez déjà plus. Cela s’appelle une saturation de sucre ou – pour employer un terme économique – l’utilité marginale décroissante !

Image: Sports Illustrated

Cela s’applique même au sport à la télé. En 2016, après des années de succès, l’audience de la National Football League aux Etats Unis s’est érodée de façon significative. Certes les élections présidentielles battaient leur plein et enflammaient les passions, mais c’est peut-être aussi parce qu’avec la possibilité d’assister à un match le lundi soir, le jeudi soir et le dimanche soir, l’intérêt commençait à baisser et le public ne voyait plus assez de valeur dans l’événement pour y consacrer ses soirées.

Et de fait, nous entendons souvent « qu’il ne faut pas abuser des bonnes choses » et qu’il faut « user de modération en tout chose ». Oui, mais cela ne s’applique pas à tout. La musique fait partie de ces biens que l’on peut consommer toute la journée, au fil des jours. Les livres aussi, et bien sûr les musées ! Un bon album, un beau texte ou une œuvre d’art vous donneront toujours envie de plus. Les biens culturels en règle général échappent à la règle de l’utilité marginale décroissante. Plus vous écoutez de la musique, plus vous lisez, plus vous allez au musée, plus grande sera la satisfaction que vous en retirerez.

Demandez pourquoi à Google et vous trouverez des millions de raisons différentes. Mais peut-être est-ce aussi simple que : nous nous sentons mieux et plus durablement lorsque nous consommons ces biens culturels. Cela nous aide à réfléchir, à formuler nos questions sur nous-mêmes et sur le monde qui nous entoure, et à trouver nos réponses.

Cette satisfaction personnelle est plus pérenne que celle obtenue en achetant l’iPhone 7 en attendant que le 8 sorte. Et comme on l’entend parfois, vous serez plus heureux en dépensant votre argent dans des expériences, comme aller à une exposition, pratiquer une activité en plein air, apprendre quelque chose de nouveau ou voyager, que dans tout plaisir matériel.

Image: FastCompany

Alors lâchez-vous ! Ecoutez plus de musique, lisez plus de livres et allez plus au musée. Vous pourriez être surpris par le bien que ça fait !

Leave a Response

For museum exhibitions and visitor reviews

culturaliv.com