DécouverteLondresNew YorkParis

Les musées en plein air

Avec les beaux jours qui arrivent – soyons optimistes, ils sont là – on pourrait se dire que le temps des musées est passé. A nous les terrasses des cafés ensoleillées, les jardins verdoyants et les promenades au parc. C’est vrai que c’est tentant et qu’après un long hiver on l’aura bien mérité. Oui mais ce n’est pas une raison pour abandonner totalement vos balades au musée. Il y a plein de bonnes raisons pour continuer.

D’abord, il y a de fortes chances que vous ayez un peu moins de monde, car comme vous, d’autres ont songé à s’échapper de l’ambiance citadine et à oublier l’hiver d’une façon ou d’une autre. Et puis il ne faut pas oublier que certains musées sont l’écrin de jardins qui n’ont rien à envier aux cafés les mieux exposés et aux espaces verts les plus réputés ! Et que d’autres, à défaut d’avoir leur propre jardin, sont nichés dans la verdure et méritent d’être cités également. Voici une sélection de musée à Paris, Londres et New-York qui pourront satisfaire vos envies de grand air !


A Paris

Oubliez la ville et le temps qui passe dans les deux petits paradis que sont le jardin de la Fondation Cartier et celui du Musée Rodin. L’un de taille modeste, l’autre aux proportions plus généreuses, ils permettent tous les deux de se déconnecter pour un instant de l’agitation urbaine. Le bruit de la ville laisse place au chant des oiseaux. Buvette pour s’offrir une gourmandise dans le premier, réel café où l’on pourra prendre un repas simple dans le second ; si vous ne les connaissez pas encore, précipitez-y vous !

Le Palais Galliera et le Musée du Quai Branly offrent eux aussi deux espaces sympathiques à découvrir à la sortie de l’exposition. Moins bien isolés de la circulation que les deux précédents, ils n’en sont pas moins des espaces fort agréables. Square parisien aux pelouses impeccables avec ses allées de sables et ses bancs au soleil ou jardin buissonnant et sentiers labyrinthiques invitant au voyage, à vous de choisir !

Enfin sachez que d’autres musées s’ils n’ont pas de jardin qui leur est propre, sont situés idéalement au milieu d’espaces verdoyants. Profitez des joies du bois de Boulogne, ou même du jardin d’Acclimatation, avant ou après votre visite à la Fondation Louis Vuitton. Détendez-vous sur les pelouses du Ranelagh ou emmenez vos enfants sur les nombreuses airs de jeux qu’elles comprennent en sortant du Musée Marmottan-Monet. Faîtes un tour dans les magnifiques Tuileries en allant au Louvre, au Musée du Jeu de Paume, à l’Orangerie ou au Musée des Arts Décoratifs. Perdez-vous dans le jardin du Luxembourg, à l’ombre des marronniers en fleurs ou autour du bassin central après votre balade au Musée du même nom. Et pique-niquez sur les pelouses de la Villette avant de découvrir la dernière expo de la Philharmonie de Paris !


A Londres

Si Londres est réputée pour ses nombreux parcs, il est assez étonnant que ses musées ne comptent pas plus de jardins particuliers. Seul le Madejski Garden du Victoria & Albert Museum retient notre attention. C’est un véritable havre de paix, avec ses pelouses bien tondues et son point d’eau central. Souvent théâtre d’installations artistiques et joliment illuminé dès la nuit tombée, il serait dommage de ne pas en profiter lors de votre visite au musée !

A la Serpentine Gallery un petit jardin central, le « Pavilion » mérite tout de même qu’on s’y arrête. Au printemps, c’est un foisonnement de plantes et de fleurs hautes très jolies à regarder. Si vous voulez passer du temps au vert ça n’est cependant pas l’endroit idéal. Préférez tout simplement les fameux Kensington Gardens dans lesquels se trouve le musée.

Il y aussi le Design Museum en bordure de Holland Park ; avec les beaux jours, vous pourrez même oser une petite sieste sur l’herbe avant de réveiller tranquillement vos sens au musée.


A New-York

Central Park, le poumon de New York, est aussi attirant pour les locaux que pour les touristes. Une fois en promenade et selon vos désirs du moment, vous pourrez vous rendre à la Frick Collection ou la Neue Galerie, si vous êtes d’humeur plutôt classique ; envie de design, rendez-vous au Cooper Hewitt ou au Museum of Art and Design à l’extrême sud ; pour admirer une belle collection d’art moderne et un bâtiment hors du commun, vous vous dirigerez vers le Guggenheim ; avec vos enfants ou parce que vous êtes féru de sciences en tous genre, foncez au Museum of Natural History ; et pour l’expérience complète de l’antiquité à aujourd’hui, de l’Afrique à l’Amérique, c’est le Met bien sur.

Soyez aventureux, quittez Manhattan ! Dans le très chic Prospect Park, vous croiserez les familles du coin, les chiens en promenade, les sportifs, les paresseux et bien sûr le magistral Brooklyn Museum !

Enfin de retour à Manhattan, reposez vous dans le jardin du MoMa, où vous pourrez vous asseoir et profiter du bruit des fontaines tout en admirant les sculptures alentours. On n’oublie pas vraiment l’agitation citadine, mais la végétation et l’eau permettent une parenthèse enchantée au milieu de la ville qui ne s’arrête jamais.
Beaucoup de ces musées ont le restaurant parfait pour se détendre et manger un bon morceau. Pour en savoir plus, c’est ici. Et pour voir la programmation de ces musées, c’est sur culturaliv.com.

Leave a Response

For museum exhibitions and visitor reviews

culturaliv.com