Envies d’ailleurs

Peggy’s Guest !

Une maison d’habitation à taille humaine, des sculptures disposées ça et là dans le jardin et les espaces extérieurs, un petit café ensoleillé où l’on peut déguster tout une sélection de thés, un ensemble chaleureux et accueillant… Vous êtes dans le royaume de la fameuse Peggy Guggenheim, collectionneuse chevronnée et mécène avisée du XXe siècle.

Retour en arrière. Peggy est invité à exposer sa collection à la première biennale d’après guerre. Pour la première fois des artistes comme Jackson Pollock ou Mark Rothko sont présentés en Europe. Ils symbolisent l’avant garde de la peinture américaine et s’inscrivent dans le courant plus tard appelé expressionnisme abstrait. Après plusieurs années passées aux Etats-Unis, Peggy renoue donc avec l’Europe et tombant sous le charme de l’étrange Palazzo Venior dei Leoni, décide de se l’offrir. Elle s’y installe sans tarder de façon permanente et y demeurera jusqu’à sa mort en 1979.

Dès son emménagement, sa maison devient l’écrin de sa riche collection et peu de temps après elle choisit de l’ouvrir au public trois jours par semaine afin que ce-dernier puisse découvrir les artistes qu’elle affectionne tant. Ceci explique certainement l’atmosphère si particulière émanant de ce lieu, l’âme de Peggy, son sens de l’accueil, son amour des œuvres soigneusement choisies s’y ressentent dans chaque recoin.

Le visiteur est transporté parmi les grands noms de l’art moderne, Pollock bien sûr à la renommé de qui elle a largement contribué, Calder, Braque, Giacometti, Mondrian, Picasso, Magritte, Duchamp, Léger, Brancusi, Picabia, Kandinsky, Miro, etc. ils sont tous là et en contemplant ces chefs d’œuvres, on réalise le flair incroyable et le goût affirmé de Peggy. Peintures et sculptures se côtoient élégamment mais sans emphase et le lieu a gardé la simplicité de son hôtesse. Ainsi on se sent véritablement les « invités » de celle qui n’a jamais vraiment quitté l’endroit puisqu’elle repose, selon sa volonté, sous une pierre dans le jardin, à côté de ses « babies », comprenez les neuf chiens qui se sont succédés à ses côtés tout au long de sa vie.

Pour savoir ce qui se passe au Musée Peggy Guggenheim de Venise lorsque vous y serez, c’est sur culturaliv.com.

Leave a Response

For museum exhibitions and visitor reviews

culturaliv.com